Home » Culture » « une hirondelle qui chante »
« une hirondelle qui chante »

« une hirondelle qui chante »

malyasaadi-SDHMalya…est une fleur née d’un croisement entre deux parents algériens, dont l’un est le grand « H´ssicen Saadi » , auteur compositeur chanteur et artiste peintre…et d’une mère « kenza saadi » passionnée d’art et de peinture …tout en adaptant cette greffe a la chanson algérienne…ce joli métissage qu’est Malya est disponible dans un disque éponyme , la liste serait trop longue pour écrire les qualités d’une si charmante jeune femme…

HOUDA DARWISH : Comment se présente Malya pour un public qui ne la connait pas?!

MALYA SAADI : Je suis avant tout une femme avec sa sensibilité, sa douceur, sa nostalgie, son amour, son audace, son petit grain de folie et ses rêves ; il s’avère que cette femme est aussi une artiste et forcément ma personnalité et mon histoire se traduisent dans mon art !
HOUDA DARWISH : Fille d’un Grand musicien algérien… que représente cette spécificité pour Malya?!
MALYA SAADI :Mon enfance était merveilleuse, j’ai eu la chance de grandir auprès d’un artiste ouvert d’esprit qui m’a donné beaucoup d’amour et qui m’a sensibilisé à la musique, la peinture, le théâtre, le cinéma, bref mon père m’a permit de découvrir et d’aimer l’art en général et puis en grandissant, les choses se sont déroulées de manière naturelle et une force qui coule dans mes veines m’a toujours pousser à chanter et à peindre
HOUDA DARWISH : Malya est à paris depuis combien d’années…?? Est – t -elle inspirée de ses ténèbres lumineuses?!
MALYA SAADI :Je suis à Paris depuis 7 ans, j’ai néanmoins quitté Alger il a 21 ans , quelle nostalgie !, Quant aux ténèbres lumineuses, je crois que on a tout gagné lorsque nos ténèbres deviennent source de lumière et je suis sur le bon chemin !
HOUDA DARWISH : Crois tu … Alger te donnerait sur le plan artistique ce que paris a pu te donner?!
MALYA SAADI : Absolument ! Et d’ailleurs ça se traduit dans mes textes et dans les chansons que j’ai choisies pour mon album
Alger m’a déjà tout donné ! Toute ma vie est inspirée de mon enfance à Alger et pas que ma musique ; J’aime Alger je chante Alger je peins Alger…
HOUDA DARWISH : Première chanson de Malya titré « el bhar »… est- t-elle inspirée de la solitude, des chagrins, du silence, de l’amour… de quelle alchimie….

MALYA SAADI : Cette chanson a été chantée par mon père il y a environ 25 quand j’étais une petite fille … J’ai assisté à l’époque aux répétitions, aux enregistrements en studio, donc je l’ai fait revivre pour la nouvelle génération…. C’était très émouvant de refaire le chemin … En fait c’est le titre de mon album qui compte en tout 9 chansons que j’ai enregistré l’année dernière… Dont ya bhar, Qui raconte en résumé la douleur de vivre loin de son pays et de l’amour laissé de l’autre côté de la mer.
HOUDA DARWISH : Quoi pour « bienvenues dans ma vie »…et qui est le (la) chanteur typique que Malya rêve d’un chemin pareil?!!
MALYA SAADI : Oui bien sur et dans mon album il y a deux chansons en français dont une que j’ai écrite moi même et dont le titre est : bienvenue dans ma vie… Oh j’admire beaucoup d’artistes bien sur mais les artistes qui ont un long parcours et qui ont fait leur nom avec le temps et surtout qui ont duré comme Fayruz ou Warda
HOUDA DARWISH : Malya saadi, prépare t elle un nouvel album…?!
MALYA SAADI : Un nouvel album : j’y pense bien sur et j’ai beaucoup d’idées mais ce n’est pas pour 2013. Mon objectif est de faire connaître mon album actuel et de le partager avec plus de gens.
HOUDA DARWISH : Pourquoi je vois une très grande ressemblance, avec deux autres belles voix : Souad Massi et Karima Nayt??!
MALYA SAADI :Ah je ne sais pas on me l’a souvent dit en tout cas ,ce sont deux artistes que j’admire beaucoup

humainement et artistiquement ! … du a la grande propriété commune: vivre loin de son pays natale … Et puis le facteur commun est quand même la nostalgie.
HOUDA DARWISH : Comment est l’amour dans la vie de Malya Saadi?! Elle le recherche, elle le trouve déjà et elle jouit….ou?!!
MALYA SAADI : Oh comme dans beaucoup d’autres vies très passionnelles donc avec ses bons et moins agréables moments, Je suis en tout cas une personne entière et quand j’aime je donne tout
Mon amour est avant tout pour la vie !
HOUDA DARWISH : y t il de noms précis, de poètes précis que Malya Saadi adore chanter…?!!
MALYA SAADI : Ma musique est inspirée pour beaucoup du chaabi donc univers très masculin, j’aime chanter Mahboub Stambouli, je trouve ses textes d’une beauté rare dans la musique populaire …C’est d’ailleurs l’auteur de « Ya Bhar »….En français, J’aime beaucoup les texte de Sapho qui est aussi une chanteuse très originale.
HOUDA DARWISH : Apres sa longue expérience comment Malya voit la chanson Algérienne ….?! Dernièrement…est elle comme avant…plus belle?! Ou tellement modernisée et privée de son charme?!
MALYA SAADI :Il y a de bonnes et mauvaises choses les bonne sont excellentes et j’adore mais les mauvaises sont très mauvaises, c’est une chanson qui a un historique très grand et ravissant.
HOUDA DARWISH : Pour tous ses « FANS » dans le monde entier, que dit notre charmante artiste ….comme dernier mot??! Y a t- il un message précis a envoyer ?
MALYA SAADI : Le message pour ceux qui le connaissent déjà est merci pour leurs nombreux témoignages d’affection et leurs encouragements je les aime de tout mon cœur et je ne cesserai de leur donner tout ce que j’ai ! Pour ceux qui me découvrent je leur dis bienvenues dans ma vie et j’espère qu’ils seront sensibles à ma musique.

About Houda Darwish

Comments are closed.

Scroll To Top