Accueil » Actualité » Une journée d’information et de sensibilisation au centre de lutte contre le cancer à SBA

Une journée d’information et de sensibilisation au centre de lutte contre le cancer à SBA

  cacSur invitation de la D.S.P, une journée d’information et de sensibilisation au profit des médiats et des journalistes locaux, a été organisée dans la journée du 21 janvier  au centre de lutte contre le cancer de S.B.A (C.L.C.C), ce centre sophistiqué inauguré en septembre 2017, est un vrai bijou en terme d’infrastructure et d’équipements ultramodernes, destiné initialement pour une capacité de 120 lits, il est en mesure d’en recevoir plus si les besoins se sentiront nécessaires, sachant que ce centre est appelé à répondre aux besoins sanitaires de 6 wilayas (SBA, Tiaret, Relizane, Tissemsilt, Mascara et Saida et El Bayadh).

La fiche technique mise à la disposition des journalistes, a révélé l’importance de 20180121_125629l’enveloppe qui a été dégagée par les pouvoirs publics pour réaliser cette infrastructure stratégique et qui était de 850 milliards de centimes, ce centre est doté de 3 bunkers pour les accélérateurs de radiothérapie de marque Varian de dernière génération, d’un scanner de traçage et d’autres équipements sophistiqués destinés aux 10 services et 33 unités que composent ce centre.

Pour information, le service de radiothérapie a eu à traiter depuis la date de sa mise en service le 03 septembre 2017, quelque 923 cas de cancer de différents types avec une certaine prédominance pour le cancer du sein, tandis que le service d’oncologie (chimiothérapie) a eu à soigner P1070373quelques 606 cas durant l’année 2017 et 21 cas depuis le 1 janvier 2018, ce travail colossal est assuré par un personnel estimé suivant le planning  à 261 réparti entre le corps médical, paramédical et administratif.  Ce qui affiche   l’absence de spécialistes en radio-physiciens dans cette structure un seul physicien ne saura répondre aux besoins du centre lorsque la capacité d’accueil  serait   de 500 malades/jour,  du fait de l’importance de ses missions pour assurer , garantir la sécurité des procédures dans les services de radiothérapie et pour contribuer à l’optimisation des doses délivrées aux patients en imagerie médicale  et pour éviter tout ralentissement ou calage des machines, la nécessité d’un renforcement d’effectif  de radio-physicien est à prévoir.

 20180121_104634Suivant le tableau  détaillés des maladies traitées au nombre de  121 pour un  traitement de chimiothérapie classé par ordre  le plus fréquent le cancer du sein qui  représente un nombre élevé de  74  suivi du col utérin 16, le rectum 10,  la prostate 8  plasmocytome3, métastase 3,  encéphale 2, endomètre 2 poumon 1, œsophage1, vessie1.d’autres maladie seront prise en charge telle que la thyroïde,  oncologie pédiatrique et la stéréotaxie.

Les pouvoirs publics ont persévéré pour les soins du cancer,  mettant en place un réseau national de registre de rendez-vous fixés  tous les jeudis après midi pour un contrôle 1 fois par semaine.

Concernant les équipements le directeur  à présenté une situation de dépenses relative aux achats groupés concernant les 3 accélérateurs  qui pressentent une facturation d’un montant de 110Mld,  plus 20 Mld cts destinés  pour le matériel de synthé graphie en 2018 un montant complémentaire de 150mld de centimes  a été débloqué pour  l’acquisition d’autres matériels adéquats aux nouveaux services dans le but de traiter les maladies du 3ème et même du quatrième âge Qui permettront de  Renforcer la médecine nucléaire  et tenir compte de  la maintenance des équipements qui est estimée à 1.700 Mld cts chaque trimestre.  

En terme de cette rencontre , le D.S.P. a souligné  qu’a travers la communication et l’implication de tous les médias et la société civile   invités à contribuer soit  rehausser l’image de marque du centre et de ses activités.

 

O.Rayan

 

 

 

 

À propos o.abbes