Home » Actualité » La dépression sous sa définition nouvelle , au cœur d’une colloque médical tenu à l’hôtel Eden à Sidi Bel Abbes
La dépression sous sa définition nouvelle , au cœur d’une colloque médical tenu à l’hôtel Eden  à Sidi Bel Abbes

La dépression sous sa définition nouvelle , au cœur d’une colloque médical tenu à l’hôtel Eden à Sidi Bel Abbes

DSC04378 Loin des contingences de circonstances et de la médiocrité régnante assumée, le comité d’organisation de l’association AMEL des médecins libéraux de Sidi bel Abbés), montre encore une fois sa disponibilité et sa capacité à organiser et animer des rencontres médicales de haut niveau ,avec la participation d’éminents professeurs algériens et étrangers ,afin d’être à la page des avancées thérapeuhttp://echosdesidibelabbes.info/wp-content/uploads/2016/05/20160506_125306-225×300.jpgtiques ,participer au recyclage de ses membres et améliorer ainsi ,par la méthode et le protocole ,les soins apportés aux malades.

kouiderOn peut citer des Dr venus d’Oran ,d’Alger ,de Mascara , de Témouchent, de Tlemcen et d’autres villes avoisinantes, bravant la pluie ,la distance et les tentations d’une journée de repos ; c’est dire combien nos médecins sont prêts à se sacrifier pour être à jour sur les derniers progrès afin d’apporter plus de confort à leurs malades dans le suivi thérapeutique et participer à l’effort de développement de leur pays.
20160506_125306Après la récente rencontre médicale réussie du 26 nov 2015 , portant sur l’une des maladies du siècle ‘’ LE DIABÈTE ‘’,celle d’aujourd’hui 6 mai 2016 , requiert une très grande importance et s’inscrit dans la logique des temps modernes et leurs implications sur la santé mentale et psychologique de l’être humain où qu’il se trouve avec le stress quotidien d’une vie devenue de plus en plus compliquée et un environnement hostile mettant à l’épreuve les nerfs de l’individu et donc l’émergence d’ éléments favorisant la dépression ,l’algérien n’en est pas épargné, loin s’en faut. « le climat anxiogène actuel (banditisme, délinquance, toxicomanie, etc.) ont donné naissance à des désordres mentaux récurrents, parfois graves chez les individus. »
L’ordre du jour de cette rencontre, consistant et portant sur l’organisation des soins en psychiatrie développée par le Dr CHEKALI du ministère de la santé ,la dépression chez l’enfant et l’adolescent par le Dr Dounia AID du C.H.U d’Oran, et l’intervention tant attendue par ses pairs du Bélabésien le Dr TALEB Mohammed ( CHEF DE POLE DE PSYCHIATRIE ET D’ADDICTOLOGIE PAVILLON CALMETTE EN FRANCE ) ,comment voit-on la dépression aujourd’hui concernant la matinée ,indique toute la préoccupation du corps médical devant l’ampleur de cette maladie due à plusieurs facteurs, endogènes et exogènes, liés au changement et les transformations dans la société algérienne ,autrefois sereine et en adéquation avec son temps ,s’est brusquement amenée à copier et faire face à un mode de vie économique ,social et culturel étranger à ses mœurs , us et coutumes.
DSC04374Cette matinée s’est ponctuée par la vente dédicace le recueil du Dr TALEB sur la DÉPRESSION que ses pairs se le sont arrachés.
La seconde partie de la rencontre qui s’est déroulée l’après-midi et présidée par le Dr BENHOUIDGA  Kouider, a porté sur les sujets suivants :dépression et affections cardio-vasculaires, quels liens ? développé par le Pr Tayeb BENATMANE du CHU Mustapha ALGER ;les états de stress post-traumatiques par le Pr Nassim ARFI de l’hôpital central de L’A.N.P Ain NAAJA Alger ;Le BURN OUT des soignants du Dr Mohammed TALEB sus cité.
Bien entendu ,toutes les interventions programmées à l’ordre du jour furent suivies d’un débat technique de haut niveau ,dont les réponses ,ont permis à l’assistance d’être éclairée sur les cas de figures des pathologies rencontrées sur le terrain et travers leurs expériences.
DSC04375Longtemps restée en marge des préoccupations de l’état algérien, cette maladie reprend peu à peu sa place avec la création de la sous-direction de la santé mentale au ministère de la Santé. Cette structure vient en appui au programme de la santé mentale lancé en octobre 2001 dont objectif premier est : « la de stigmatisation de la maladie mentale et la décentralisation des soins.
Bien que structurellement bien doté ,Sidi Bel Abbés intrigue par le nombre de cas de malades livrés à eux-mêmes ,errant dans les rues et constituant un danger pour eux et éventuellement aux autres citoyens.
Bonne initiative de l’association ‘’AMEL ‘’ bien menée par les incontournables les Dr BENKABOU et REFASSI.
Remerciements aux sponsors qui ont contribué grandement à la réussite de cette rencontre médicale utile à la collectivité.

A.Belamri

 

About o.abbes

Comments are closed.

Scroll To Top