Home » Info Locale » Le DG de l’AADL, Tarek Belaribi : l’affectation des sites se fera selon la date d’actualisation des dossiers, des solutions pour régler les problèmes de gestion des anciènnes cités
Le DG de l’AADL, Tarek Belaribi : l’affectation des sites se fera selon la date d’actualisation des dossiers, des solutions pour régler les problèmes de gestion des anciènnes cités

Le DG de l’AADL, Tarek Belaribi : l’affectation des sites se fera selon la date d’actualisation des dossiers, des solutions pour régler les problèmes de gestion des anciènnes cités

Plus de 6 millions de personnes se sont rendus sur le site web de l’AADL après le lancement, samedi (hier), de l’opération choix du site d’habitation pour les souscripteurs 2001-2002, a révélé le directeur général de l’AADL, Tarek Belaribi qui était ce matin l’invité de la rédaction de la Chaîne 3 de la Radio Algérienne.

« Jusqu’à ce matin à 8 heures, nous avons enregistré 6 millions 600 connections sur notre site web », a déclaré le DG de l’AADL qui a précisé que « 14.882 souscripteurs ont pu valider leurs choix en remplissant le formulaire destiné à cet effet, dont 11.592 au niveau de la wilaya d’Alger ». Cette opération prendra fin lorsque le dernier souscripteur du programme 2001-2002 aura validé son choix, a-t-il encore précisé.

Toutes les précautions ont été prises pour réussir l’opération

A une question sur les difficultés rencontrées par des souscripteurs à accéder au site web de l’AADL ou à remplir le formulaire de choix du site, M. Belaribi a expliqué que l’agence qu’il dirige a pris ses précautions à l’avance « en doublant les capacités de réception de son site web », par conséquent ceux parmi les souscripteurs qui n’ont pas pu effectuer l’opération doivent pouvoir le faire dans les prochains jours car, soulignera-t-il, les souscripteurs ont été répartis sur plusieurs tranches pour leurs permettre de valider en ligne leur choix dans les meilleurs conditions possible.

Par contre, pour ceux parmi les souscripteurs qui ont des mots de passe erronés ou les ont égaré, ils pourront faire leur choix en se déplaçant au niveau de la direction générale de l’agence et au niveau de ses directions régionales, a tenu à rassurer le DG de l’AADL.

L’opération choix du site d’habitation pour les souscripteurs 2001-2002 porte sur 16 sites au niveau national et 5 au niveau de la wilaya d’Alger (Ouled Fayet, Birkhadem, Sidi Abdellah, Bouinan et Reghaia), a annoncé le DG de l’AADL qui a expliqué que cette opération ne concerne que les seuls  sites qui ont atteint un taux de  réalisation de70%.

« Chaque fois que des projets atteignent 70% de taux de réalisation, on fait appel aux souscripteurs  pour leur demander de choisir leur site », a insisté M. Belaribi, en réponse à ceux qui soupçonnent l’AADL de disposer d’un site à Ain El Benian non proposé au choix des souscripteurs. A propos de ce dernier, le DG de l’AADL affirmera que « c’est un site qu’on vient de démarrer et on est en phase de terrassement ».

Règle de l’affectation des sites

L’affectation des sites se fera t-il suivant la règle du premier inscrit, premier servi ou selon l’ordre chronologique d’inscription ? La démarche suivi par l’AADL c’est « de lister les souscripteurs du programme 2001-2002 et de les classer selon un ordre bien défini qui fait référence à la date d’actualisation de leurs dossiers », a répondu M. Belaribi pour qui cette démarché participe de «la volonté de l’AADL de faire les choses dans la transparence ».

Quand est-ce que les souscripteurs auront-ils leurs logements ? Les premières livraisons se feront, certainement, lors du premier semestre 2016, a promis le DG de l’AADL qui s’est fixé pour objectif de réceptionner en 2016 tous les logements lancés en 2013. Des précautions ont été prises, ajoutera-t-il, pour éviter tout retard à l’avenir, en adoptant une position très stricte vis-à-vis des entreprises de réalisation qui ont été mise en garde contre tout dépassement des délais de réalisation contractuels.

L’AADL continuera à construire en hauteur mais moins qu’auparavant soutient M. Belaribi. La nouvelle répartition suivant le cahier des charges du programme 2001-2002 est de 50% de logements en R+5, 30% en R+9 et 20% en R+14.

Autres chiffres à retenir, sur un programme location-vente total de 230.000 logements, 167.623 logements ont été lancés, dont 90.000 logements qui représentent la partie destinée à la wilaya à la capitale.

Des solutions pour la défaillance de gestion

S’agissant des défaillances constatées au niveau de la gestion des sites AADL habités (ascenseurs souvent en panne, pas d’éclairage, défaut de nettoyage, etc.) malgré les charges de gestion payés par les colocataires de ces cités, le DG de l’AADL a annoncé le lancement d’une campagne de mise en conformité des cités de Ouled Fayet, El Achour, Sebala et des Bananiers. Ces opérations de mise à niveau s’inscrivent, explique t-il, dans une nouvelle démarche de redéploiement de la gestion immobilière de l’AADL.

L’idée c’est de confier la gestion des parties communes de chaque cité AADL à une entreprise de gestion qui serra créé avec le soutien de l’Ansej avec laquelle l’AADL s’apprête à signer une Convention.

Y aura-t-il un AADL 3 ? « On est en train de gérer les 81.000 souscripteurs 2001-2002 et pratiquement 518.000 souscripteurs de l’AADL 2, lançons nos projets, faisant nos bilans et on verra bien ». a conclu M. Belaribi.

About redaction

Comments are closed.

Scroll To Top