Home » Chronique » Le mérite de l’association « Jeunesse volontaire » , au service de la cité belabésienne…
Le mérite de l’association « Jeunesse volontaire » , au service de la cité belabésienne…

Le mérite de l’association « Jeunesse volontaire » , au service de la cité belabésienne…

Bel abbès  inquiète quand on parle d’environnement, d’écologie , d’urbanisme , d’éco système et tous ces mots techniques   qui pour l’opinion générale  sont des termes savants  juste bons pour en faire des colloques mais le citoyen qui « vit » l’environnement lui pense autrement et toujours pas content du tout…

Lorsqu’on prend un taxi là on écoute des vérités de terrain : pour l’un il parle « brihgla » , pour d’autres «  de cafards  , pour d’autre de poussière  des chantiers qui étouffe la respiration , la mauvaise odeur que dégage les déchets  le long des trottoirs de la ville , le malaise de l’image laide du paysage nous énerve  , à croire que l’urbanisme chez nous  est dénué d’esthétique  , du cadre agréable , on se comporte comme si notre cité ne nous appartient plus , on se considère en étrangers  , on donne l’impression de ne pas être concerné par la ville , que les notables ont disparu …Il ne suffit plus de faire le constat , il s’agit  de faire des gestes concrets en ce sens  …Les pouvoirs publics sont les premiers à intervenir  d’une manière draconienne…Ce n’est pas la peine de se voiler la face , ce résultat négatif  vient  de tout le monde , selon le degré de responsabilité  …les mauvaises langues qui des cafés  donnent des leçons de vertu  urbaine  , on ne les voit pas sur le terrain , ils ne lèvent  pas le petit doigt et on les surprend critiquer ceux qui tentent avec  bonne volonté , jaloux pour leur ville  de mettre la main à la pâte , quant aux comités de quartiers , franchement on se demande s’il existe …Et voilà qu’un groupe de jeunes , structurés dans une association  qui déjà  s’impose en leader de l’écologie à sidi bel Abbes « Jeunesse volontaire » sous la houlette de Sidi Ahmed Ayadoun  continue malgré  le peu de moyens  , à chaque  occasion  de s’illustre par des actions  à tous les niveaux , protection de la nature notamment  la plantation des arbres sur les artères ,  bataille pour le respect du ramassage des déchets domestiques , même l’aspect pédagogique  à l’adresse des enfants  venus de toutes les catégories sociales  est programmé  à titre d’exemple  la rencontre  sur la place de la Macta face à la Sonelgaz cet Eté  , il n’y a consulter la page facebook  de l’association pour s’en rendre compte et avoir une idée sur l’importance  de cette bonne volonté de ces citoyens  anonymes …S’il y a quelque chose  à nettoyer dans notre cité , c’est surtout la mentalité qui prévaut , celle de vouloir tuer dans l’œuf ceux qui  mettent leurs effort et leurs énergies  dans un esprit de générosité et volontaire  , de solidarité par amour de Sidi bel Abbes , donc  la moralisation publique est aussi  une protection contre la corruptibilité des mœurs…Ceci demande  l’art de la communication tous azimuts de la presse écrite aux médias lourds, de l’école à la mosquée , même les cafés peuvent contribuer ….L’association « Jeunesse volontaire » entre autres pour la prendre en exemple et selon la vision de leurs dirigeants  ont pris ce chemin difficile mais celui  qui crée la légende personnelle pour paraphraser Paulo COEHLO ….

Par Ahmed Mehaoudi…

About Ahmed Mehaoudi

Comments are closed.

Scroll To Top