Home » Info Locale » L’association « Larimar » de Sidi-Bel-Abbès, invitée à représenter la région Ouest dans l’expédition «MED» 2014, sous le slogan «Stop au plastique dans les fonds marins».
L’association « Larimar » de Sidi-Bel-Abbès, invitée à représenter la région Ouest dans l’expédition «MED» 2014, sous le slogan  «Stop au plastique dans les fonds marins».

L’association « Larimar » de Sidi-Bel-Abbès, invitée à représenter la région Ouest dans l’expédition «MED» 2014, sous le slogan «Stop au plastique dans les fonds marins».

Invitation ouadah Le dimanche 03 Août 2014 à 14 h, le port de plaisance de la ville d’Oran sera au RDV avec un événement majeur, d’une  MED-2013-44importance scientifique avérée et une première dans l’histoire d’une étude pragmatique des causes ayant conduit à la pollution des fonds marins et du pourtour de la méditerranée, cet événement consiste à l’accostage du voilier «TARA» au bord duquel se trouvent des marins et des scientifiques qui seront épaulés par des « écovolontaires » étrangers et auxquels des scientifiques et des volontaires Algériens vont se joindre pour participer, en collaboration avec le laboratoire citoyen des sciences participatives, à cette expédition qui s’intéressera entre-autres, au littoral Algérien (Oran, Alger, Bejaia, Skikda et Annaba) et ce, dans le but de traquer les déchets plastiques dans le bassin méditerranéen occidental. C’est ainsi qu’une invitation a été officiellement adressée par le Dr Emir Berkane (coordinateur de l’expédition MED, Algérie) à Mr Ouadah Amine, président de l’association « Larimar », de la protection de l’environnement pour se joindre à cette équipe à bord du voilier « TARA ».

MED-2013-141 Le choix de l’association « Larimar » pour faire partie de l’équipe qui chapeautera l’expédition scientifique le long de ces 9 jours MED-2013-25 que durera cette action, n’est pas fortuit, son activisme sur le terrain et ses partenariats à l’international ont pesé lourd dans le ce choix qui honore la ville de Sidi-Bel-Abbès car l’association «Larimar» va incontestablement représenter pour la première fois tout l’Ouest Algérien et cette ovation ne sera que le prélude d’un renouveau sur le plan de la consolidation et de l’engagement de l’association sur le plan de la protection de l’environnement à l’échelle nationale, régionale voire même, internationale.

Cette expédition entre dans le cadre d’une campagne de 2 mois et va toucher tout le pourtour méditerranéen (France, l’Espagne, Gibraltar, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, Malte et l’Italie), les scientifiques à bord du voilier « TARA » vont tenter de s’intéresser aux microplastiques produits par les déchets en matière plastique qui flottent à la surface de la mer et qui, non seulement dénaturent le paysage en portant atteinte à son esthétique, mais plus grave, empoisonnent la vie aquatique. Des dizaines et des dizaines de prélèvements d’eau de mer à la recherche de micro-fragments plastiques seront pratiqués le long de ce périple, une façon de faire qui s’inscrit parfaitement dans la perspective d’un programme de recherche scientifique initié depuis 2009 et qui consiste entre-autres à sensibiliser et à engager le citoyen dans la lutte contre la pollution de la Méditerranée par des déchets plastiques.

 

MED-2013-37 Enfin, et pour conclure, il est intéressant de savoir que depuis le 5 Juillet (date de départ de l’expédition), des démonstrations  227113_fr_bouteilleades protocoles de prélèvements ont été fait en présence de la presse française et espagnole mais également en présence de plusieurs associations environnementales locales et ce, dans le but de partager les connaissances, les méthodes et résultats scientifiques, afin d’éveiller les consciences du plus grand nombre et susciter plus d’intérêts pour le grave problème des déchets plastiques en milieu marin auprès des décideurs politiques, économiques, médias, acteurs de l’environnement et bien sûr du grand public. L’expédition MED part à la rencontre des pays de la rive Sud : Maroc, Algérie, Tunisie et ce, pour la première fois, pour l’Algérie, où la campagne est coordonnée par le Dr Emir Berkane, elle va embarquer de nombreux chercheurs, faire des animations dans les ports d’escale et procéder à la rencontre des autorités (Ministère des pêches et des ressources Halieutiques et le ministère de l’environnement notamment) de même que les scientifiques des plus prestigieuses universités du 1406558067-C8Z pays. Tous les écovolontaires qui embarqueront sont Algériens et va même faire découvrir la mer et la navigation à voile à un groupe d’enfants issus de communautés rurales n’ayant  jamais mis les pieds sur un bateau !

Au travers de ces rencontres scientifiques et interculturels, le Laboratoire citoyen de l’expédition MED, entend agir comme un bouillon de culture pour que naisse une conscience environnementale à l’échelle euro-méditerranéenne pour que le slogan « Stop plastic in the sea » se concrétise réellement sur le terrain dans l’espoir de renouer avec la salubrité de la grande bleue.

Fouad. H

  

About Fouad.H

Comments are closed.

Scroll To Top