Accueil » Actualité » Le « petit musée » de Norédine Draa est né : son vœu s’est exhaussé à l’occasion de la première commémoration de sa disparition.

Le « petit musée » de Norédine Draa est né : son vœu s’est exhaussé à l’occasion de la première commémoration de sa disparition.

019 En cette journée du samedi premier Mars, les amis incontestés et incontestables de feu Norédine Draa, ont tenu à commémorer l’événement 016 du décès de l’artiste-peintre, scénographe, metteur en scène, poète et l’ami de tous les artistes à son domicile familial en présence de son épouse, Madame N. Draa.

 « La peinture était ma seule passion pour laquelle j’ai consacré la totalité de ma vie, je suis né pour l’amour de l’art et je mourrai en tant que tel ».
C’était les paroles de Norédine Draa, l’éternel Martyr de Sidi-Bel-Abbès.

En cette occasion, le journal des échos de Sidi-Bel-Abbès a tenu à assister à cet vibrant hommage qui a été rendu à une 025 icône de l’art plastique de la ville de la Mekkéra, par ses fideles amis de l’association «Bassma», étaient présents, Belkheir ghaouti, Hadj Moulay Mohamed, Merzoug Yacine, Belarbi Mohamed, Ghoraf Tayeb,  Akrour Mohamed, Djilali Koubibi Belabbès, Ouired Abbés, 020  Ali Amara et votre serviteur. Un acte de solidarité à la mémoire de feu Noré Draa.

Nous avons eu l’agréable surprise d’être reçu par Madame Draa, une femme d’une grande gentillesse qui a su, malgré les affres du destin, rester sobre et indéfectible au serment fait à son époux de son vivant, celui de mettre à exécution l’unique vœu « testamentaire » à savoir : transformer sa maison en un «petit musée» qui portera le nom de Noré Draa, elle nous dira dans un enregistrement vidéo à ce propos « j’ai décidé d’ouvrir cet espace dont lequel je vis et vivait mon mari au large public de par le monde, il sera désormais le petit musée de Noré Draa et ce, en hommage à sa mémoire et en exécution 053 de son vœu de son vivant, il a toujours souhaité que sa maison se transformera après sa disparition, en une «zaouïa» et un petit musée où seront exposées toutes ses œuvres, aujourd’hui, un an après son départ pour un monde meilleur, j’annonce solennellement que le petit musée de Noré Draa est né, et toute personne désireuse de se rendre sur les lieux de ce grand artiste, qu’elle soit le 014 bienvenu, car l’âme de Noré Draa y est toujours, lui qui disait souvent , je veux vivre à travers les générations futures par mes œuvres. »

Mais avant de quitter les lieux, il n’est jamais assez de dire qu’il nous a été très agréable de  passer quelques heures dans le domicile de ce grand talent de l’art plastique, un domicile où il a vécu, où il a crée toutes ses œuvres et où il a rendu l’âme à son créateur, sa femme qui nous a tendu un coffret de friandises en guise de bienvenu, tout en nous incitant à s’en servir à 032 la seule condition d’en prendre 3 bonbons, nous a révélé que le chiffre 3 était le chiffre fétiche de Noré c’est peut-être pourquoi il s’est en allé un certain 3/3/2013 à 3 h du matin.

Merci Madame N. Draa d’avoir exhaussé le vœu de votre époux mais aussi de notre artiste, reposes en paix Noré, tu seras de tout le temps vivant dans nos 041 cœurs et dans nos esprits et aujourd’hui nous sommes fiers aux échos de Sidi-Bel-Abbès de faire l’annonce, en primauté de la création et de l’ouverture du désormais «petit musée de Norédine Draa».

Fouad. H  

         055 056 061

À propos Fouad.H