Home » Culture » Un café littéraire et artistique à été organisé à l’hôtel Béni-Tala, à l’honneur du Dr Reffas et les premiers artistes-peintres du lycée El-Djala.
Un café littéraire et artistique à été organisé à l’hôtel Béni-Tala, à l’honneur du Dr Reffas et les premiers artistes-peintres du lycée El-Djala.

Un café littéraire et artistique à été organisé à l’hôtel Béni-Tala, à l’honneur du Dr Reffas et les premiers artistes-peintres du lycée El-Djala.

IMG_0612  A l’initiative de l’association « Basma », un café littéraire et artistique a été organisé cet après-midi du samedi 25 janvier 2014 à 15 h à la salle des IMG_0615 conférences de l’hôtel « Béni Tala » à l’honneur de l’auteur de l’ouvrage « de Robba à l’arbre de fer, j’écris mon nom » en occurrence le Docteur Reffas et rendant aussi hommage aux trois artistes-peintres belabésiens, anciens élèves du lycée El-Djala (actuel Azza Abdelkader), ayant représenté en 1965, notre pays à la semaine culturelle Algéro-suisse, il s’agit notamment de, Docteur Benaissa, Docteur Hassar et Mr Hessaine.

Farid Daz, président de l’association « Basma », par une courte allocution a déclaré l’ouverture du café littéraire en présence d’un parterre d’invités et c’est ainsi que l’auteur de l’ouvrage a pris la parole pour prime à bord, exposer une succincte lecture sur la recherche historique lors de la présence romaine dans la région de Sfisef et l’épopée de la donatrice « Robba », qui IMG_0631 d’ailleurs a donné inspiration au docteur Reffas pour entamer l’écriture de son ouvrage intitulé « de Robba à l’arbre de fer, j’écris mon nom », et c’est lors de ce café littéraire que l’auteur a fait lecture de certains passages de son livre aux présents, dont l’émouvant hommage rendu aux 11 enseignantes assassinées le 27 septembre 1997 par une horde sauvage et criminelle. IMG_0627

Le second volet de ce café littéraire a été consacré, pour la première fois de l’histoire, à un trio de la ville de Sidi-Bel-Abbés et ex élèves du lycée El-Djala (Azza Abdelkader) qui ont confirmé que la cité de la Mékkera a été et restera le berceau de la culture et de l’art, en se singularisant par leurs œuvres artistiques réalisées en 1965 sous l’égide du réfugié politique espagnole (ex enseignant de dessin au lycée) le primé Carlos Alberto Lopez, et qui ont été officiellement reçu au palais du gouvernement, par le premier président de l’Algérie indépendante le feu Ahmed Benbella.

IMG_0634 Au terme d’une projection en data-show des photos prise en 1965, marquant l’événement, une cérémonie de remise d’attestations témoignant le parcours artistique en tant qu’élèves du lycée El-Djala de ceux qui ont marqué l’histoire nationale post-indépendance par leur excellemment ayant conduit au choix de sélectionner la ville de Sidi-Bel-Abbés pour représenter notre pays à la première semaine culturelle Algéro-suisse.

Abbas. O

 

 

About Abbes.O

Comments are closed.

Scroll To Top