Home » Culture » Dellouche Karim expose ses œuvres au hall du cinéma Tessala (ex : VOX) : vernissage réussi d’un artiste-peintre, autodidacte et polyvalent.
Dellouche Karim expose ses œuvres au hall du cinéma Tessala (ex : VOX) : vernissage réussi d’un artiste-peintre, autodidacte et polyvalent.

Dellouche Karim expose ses œuvres au hall du cinéma Tessala (ex : VOX) : vernissage réussi d’un artiste-peintre, autodidacte et polyvalent.

 IMG_0296 Né à Constantine en 1962 d’une famille de musiciens, Karim Dellouche, l’artiste-peintre de l’abstrait est un autodidacte et un artiste polyvalent, IMG_0297 à la fois peintre, sculpteur, acteur du théâtre mais aussi un musicien, il se dit être anticonformiste, un qualificatif qui lui va bien car malgré un faciès d’homme aimable, Karim Dellouche est un artiste comblé qui jouit d’une clairvoyance futuriste extraordinaire, c’est un artiste qui a su comprendre les secrets de la vie et tout ce qu’elle cache de beau, avoir des mains qui savent manier aussi bien le pinceau que la guitare, avoir l’intelligence et une vision d’esprit qui lui donne la force d’exprimer sa pensée à travers ses toiles qui se singularisent par une palette de couleurs riche et variée.

 

IMG_0300 Lors de l’ouverture officielle du vernissage d’une partie de son œuvre artistique, au hall du cinéma Tessala (ex :VOX) durant l’après-midi du jeudi 26 décembre, nous avons eu l’agréable surprise de faire connaissance avec un homme d’une amabilité déconcertante, un artiste heureux de se retrouver à la ville de sidi-bel-abbés, connue aussi sous le nom de petit-Paris pour exposer ses œuvres au large public et ce, pour la première fois, il nous a déclaré qu’il était extrêmement heureux de venir à l’Ouest Algérien pour la première fois de sa vie et aussi très heureux d’avoir choisi sidi-bel-abbés comme  première étape pour entamer une longue exposition à travers d’autres villes de  IMG_0301l’Ouest.

 

Karim dit avoir visité la ville et particulièrement son centre et qu’il en est tombé sous son charme au point qu’il pourrait penser à changer de résidence, une phrase qu’il a fini par lancer d’un air sérieux et garni d’un sourire flatteur, mais son sentiment le plus heureux c’était la coïncidence du vernissage de son exposition avec l’ouverture du ciné Tessala (ex : VOX) après 23 ans de fermeture, ceci découle bien évidemment de son sens civique élevé et son amour pour l’Art quelque soit sa forme d’expression.

 

IMG_0377 Cependant une chose a attiré mon attention, lorsque le chargé de la réception à la porte d’entrée, avait refusé l’accès à des adolescents IMG_0390 apparemment attirés par des affiches colorées annonçant l’événement et curieux de connaitre de quoi il retourne, Karim Dellouche n’a pas du tout apprécié cette façon de faire, gêné il nous confiât, qu’il fallait laisser ces petits jeunes venir visiter mon exposition et voir les tableaux car c’est une façon de leur montrer qu’ils sont utiles à la société et une façon indirecte de les faire intéresser au monde des arts si on veut éduquer nos enfants et prétendre à une génération future tournée vers le modernisme et le savoir vivre afin de refouler toute les formes de violence.

 

En fin de compte nous avons jugé utile de vous faire écouter l’interview exclusive, qui nous a bien volontiers voulu nous accorder l’artiste-peintre de l’abstrait, Karim Dellouche en marge de l’ouverture officielle du vernissage d’une partie de son œuvre en présence de Mr TAIBI, directeur de la culture de la wilaya de sidi-bel-abbés et qui résume parfaitement un état d’esprit harmonieux et un savoir aimer sans équivoque de tout ce qui est beau.

Fouad. H

           

  

 

About Fouad.H

Comments are closed.

Scroll To Top